iena77- Ressources pédagogiques

Les ressources pédagogiques des groupes départementaux 1er degré.

CARTE D’IDENTITE DE L’ECOLE Fiche école :...

03 / 11 / 2015 | webmestre

Lafayette_maths1. CARTE D’IDENTITE DE L’ECOLE

Fiche école : école élémentaire Lafayette, 11 bd La Fayette 77540 Rozay-en-Brie

Secteur : rural
Nombre d’élèves : 181
Nombre de classes : 7
Particularités :
- Ecole implantée dans l’ancienne Ecole Supérieure de garçons dont les bâtiments datent des années 1880.
- Ecole maternelle et collège se trouvent à proximité.
- Bureau du psychologue scolaire dans l’école.
- Centre de ressources musicales tenu par le CPD CHOEM implanté dans l’école.
- L’école dispose d’une salle informatique et 2 ou 3 ordinateurs dans chaque classe.
Ancienneté des enseignants : équipe stable (6 enseignants en poste depuis 10 à 20 ans)
Directeur en poste depuis : depuis 2 ans, bénéficiant d’un ¼ de décharge
Profil spécifique de l’école :
- L’école bénéficie d’un intervenant musical communal.
- Une chorale existe dans l’école, regroupant les élèves de maternelle et d’élémentaire.
- Les pratiques culturelles sont fortement développées dans l’école (sorties…) et un fort engagement de l’équipe dans le Parcours d’Education Artistique et Culturel.

2. FICHE DE SAVOIRS ISSUS DE L’EXPERIENCE DE CETTE ECOLE

Une orientation du projet d’école 2010-2014 :
« Mathématiques »

Objectif opérationnel : Améliorer les résultats en calcul réfléchi

Action 1 : Accentuer la pratique quotidienne en travaillant davantage sur les procédures
Public concerné : tous les élèves

Action 2 : Utiliser le jeu et l’outil informatique pour réconcilier les élèves avec le calcul
Public concerné : élèves en difficulté

Action 3 : Organiser des défis entre classes de même niveau
Public concerné : tous les élèves

Action 1 : Accentuer la pratique quotidienne en travaillant davantage sur les procédures

Des ressources de l’école

  • Ressources numériques

• Tux of maths command : http://tuxmath.fr.softonic.com/
Logiciel gratuit permettant de travailler les tables d’adition, de multiplication, les compléments à 10, les additions / soustractions avec des nombres à 2 chiffres, les divisions par 2, 3, 4, 5… 15.
• Calcul@tice : http://calculatice.ac-lille.fr/calculatice/spip.php?article388
Site de l’académie de Lille permettant de travailler les divers aspects du calcul mental. Jeux en ligne, tous niveaux, du CP à la 6ème. Exercices en temps limité.
L’accès à toutes les ressources présentes sur le site est entièrement gratuit.
Ce site est conçu pour offrir aux enseignants des activités à mener en ligne (ou hors ligne) en renforcement des apprentissages travaillés dans les classes.
Une priorité : l’entraînement des élèves (à l’école, mais également hors temps scolaire).
Deux dimensions animent la logique du site :
- la régularité du travail quotidien ;
- une action annuelle à caractère exceptionnel (dernier trimestre de l’année) : un « rallye » de calcul mental (défi en ligne par classes entières du CP à la sixième).
• Automaths : http://www.automaths.com/index.php?rub=11
Site pour les plus grands, avec travail notamment sur les ordres de grandeur. Calculs en temps limité (réglable).
• Gomaths.ch : http://www.gomaths.ch/
Calcul mental pour tous niveaux. Travail proposé sur la priorité des opérations.

Démarche

Séances quotidiennes prenant en compte les points suivants :
- Proposer des situations simples en début de séance.
- Mise en commun dès la première ou la deuxième situation avec explicitation des procédures utilisées en mettant en avant une ou deux procédures efficaces.
- Varier les énoncés, répéter les situations sous différentes formes.
- Utiliser les aides disponibles dans la classe (file numérique…) avant de s’en détacher en cours d’année.
- Travail sur le calcul réfléchi et aussi automatisé en vue d’aborder des notions nouvelles.

Répartition des objectifs (en lien avec les programmes de 2008)

  • Cycle 2


- Restituer et utiliser les tables d’addition et de multiplication par 2, 3, 4 et 5.
- Calculer mentalement en utilisant des additions, des soustractions et des multiplications simples.
• en CP
- Produire et reconnaître les décompositions additives des nombres inférieurs à 20 (tables d’addition).
- Connaître les doubles des nombres inférieurs à 10 et les moitiés des nombres pairs inférieurs 0 20.
- Calculer mentalement des sommes et des différences.
• en CE1
- Connaître les doubles et moitiés de nombres d’usage courant.
- Mémoriser les tables de multiplication par 2, 3, 4 et 5.
- Connaître et utiliser des procédures de calcul mental pour calculer des sommes, des différences.

  • Cycle 3


- Restituer et utiliser les tables d’addition et de multiplication par 2 à 9.
- Calculer mentalement en utilisant des additions, des soustractions et des multiplications simples.
- Calculer mentalement en utilisant les quatre opérations.
- Estimer l’ordre de grandeur d’un résultat.
• en CE2
- Mémoriser et mobiliser les résultats des tables d’addition et de multiplication.
- Calculer mentalement des sommes, des différences, des produits.
• en CM1 / CM2
- Consolider les connaissances er capacités en calcul mental sur les nombres entiers.
- Estimer mentalement un ordre de grandeur du résultat.

  • Des programmations

• En CP et CE1 l’équipe d’école s’appuie sur les programmations du support Vivre les maths (éditions Nathan).
• En CE2CM1, utilisation de la programmation éditée sur le site www.cenicienta.fr
• En CM1, utilisation de la programmation du support A portée de maths (éditions Hachette).

Exemple de la programmation de calcul réfléchi en CE2

Septembre :
Les tables d’addition : connaître et utiliser les tables d’addition pour effectuer des additions.
Les doubles.
Ajouter un nombre d’un chiffre.
Octobre :
Ajouter un nombre de deux chiffres.
Somme de dizaines entières : 30 + 20…
Novembre :
Ajouter des dizaines : 34 + 20.
Retrancher 10.
Trouver le précédent.
Décembre :
Ajouter 5 à un nombre qui se termine par 5.
Moitié de petits nombres.
Janvier :
Les tables de multiplication.
Février :
Nombre de dizaines, de centaines : combien de dizaines dans 458.
Mars :
Ajouter 25 et 50 à un multiple de 25.
Multiplier des dizaines par un nombre d’un chiffre.
Multiplier des centaines par un nombre d’un chiffre
Avril :
Complément à 100.
Complément à 1000.
Mai :
Ajouter des multiples de 25.
Retrancher des multiples de 25.
Juin :
Le plus petit de deux grands nombres.
Le suivant d’un grand nombre.
Le précédent d’un grand nombre.

  • Outils dans les classes


- Affichages en CPCE1

[gallery ids="134,133,132"]

- Cartes et compteurs

[gallery ids="131,130,129"]

- Files numériques

[gallery ids="128,127,126,125,124"]

  • Exemples de jeux utilisés en classe

Qui suis-je ?

Objectif : Faire découvrir par un système de codage gestuel un nombre caché.
X équipes de 5 élèves placés assis en file indienne.

Arrivée X X X X

X X X X

X X X X

X X X X

Départ X X X X

 

Définir préalablement un codage gestuel :
Exemple : Nombre à faire deviner : 243.

centaines dizaines unités

2 4 3

Taper sur Taper sur le Taper sur

l’épaule gauche dessus de la l’épaule droite

2 fois tête 4 fois trois fois

Le meneur de jeu communique sans se faire entendre par les autres membres de l’équipe, le même nombre au dernier de chaque équipe.
Transmettre le message codé au membre de son équipe assis devant soi, sans parler, uniquement par le codage gestuel, et ce jusqu’au premier de l’équipe.
Quand les membres de chaque équipe ont tous communiqué le message codé, les premiers de chaque équipe donnent le nombre deviné.
Un point sera attribué à chaque équipe ayant trouvé le nombre caché.
La première équipe qui arrive à 5 points remporte la partie.

Variante : enrichir le codage pour faire deviner un nombre plus grand.

Cycle 2 :

Le jeu du gobelet 5 pions – 2 joueurs

But du jeu : deviner le nombre de pions cachés sous le gobelet.Il se joue à deux.
Un joueur cache de 0 à 5 jetons. L’autre joueur doit annoncer le nombre de jetons cachés.
La validation se fait en soulevant le gobelet.Variantes : on peut utiliser plus ou moins de jetons (si plus, adapter la taille du gobelet).

3. RAPPEL DES PROGRAMMES ET DU SOCLE

 

Les programmes :

CYCLE 2

CYCLE 3

L’apprentissage des mathématiques développe l’imagination, la rigueur et la précision ainsi que le goût du raisonnement.La connaissance des nombres et le calcul constituent les objectifs prioritaires du CP et du CE1. La résolution de problèmes fait l’objet d’un apprentissage progressif et contribue à construire le sens des opérations. Conjointement une pratique régulière du calcul mentalest indispensable. De premiers automatismes s’installent. L’acquisition des mécanismes en mathématiques est toujours associée à une intelligence de leur signification.1 - Nombres et calculLes élèves apprennent la numération décimale inférieure à 1 000.Ils dénombrent des collections, connaissent la suite des nombres, comparent et rangent.Ils mémorisent et utilisent les tables d’addition et de multiplication (par 2, 3, 4 et 5), ils apprennent les techniques opératoires de l’addition et de la soustraction, celle de la multiplication et apprennent à résoudre des problèmes faisant intervenir ces opérations. Les problèmes de groupements et de partage permettent une première approche de la division pour des nombres inférieurs à 100.L’entraînement quotidien au calcul mental permet une connaissance plus approfondie des nombres et une familiarisation avec leurs propriétés. La pratique des mathématiques développe le goût de la recherche et du raisonnement, l’imagination et les capacités d’abstraction, la rigueur et la précision.Du CE2 au CM2, dans les quatre domaines du programme, l’élève enrichit ses connaissances, acquiert de nouveaux outils, et continue d’apprendre à résoudre des problèmes. Il renforce ses compétences en calcul mental. Il acquiert de nouveaux automatismes. L’acquisition des mécanismes en mathématiques est toujours associée à une intelligence de leur signification.La maîtrise des principaux éléments mathématiques aide à agir dans la vie quotidienne et prépare la poursuite d’études au collège.- Nombres et calculL’étude organisée des nombres est poursuivie jusqu’au milliard, mais des nombres plus grands peuvent être rencontrés.Les nombres entiers naturels :- principes de la numération décimale de position : valeur des chiffres en fonction de leur position dans l’écriture des nombres ;- désignation orale et écriture en chiffres et en lettres ;- comparaison et rangement de nombres, repérage sur une droite graduée, utilisation des signes > et < ;- relations arithmétiques entre les nombres d’usage courant : double, moitié, quadruple, quart, triple, tiers..., la notion de multiple.Les nombres décimaux et les fractions :- fractions simples et décimales : écriture, encadrement entre deux nombres entiers consécutifs, écriture comme somme d’un entier et d’une fraction inférieure à 1, somme de deux fractions décimales ou de deux fractions de même dénominateur ;- nombres décimaux : désignations orales et écritures chiffrées, valeur des chiffres en fonction de leur position, passage de l’écriture à virgule à une écriture fractionnaire et inversement, comparaison et rangement, repérage sur une droite graduée ; valeur approchée d’un décimal à l’unité près, au dixième près, au centième près.Le calcul :

- mental : tables d’addition et de multiplication. L’entraînement quotidien au calcul mental portant sur les quatre opérations favorise une appropriation des nombres et de leurs propriétés.

- posé : la maîtrise d’une technique opératoire pour chacune des quatre opérations est indispensable.

- à la calculatrice : la calculatrice fait l’objet d’une utilisation raisonnée en fonction de la complexité des calculs auxquels sont confrontés les élèves.

La résolution de problèmes liés à la vie courante permet d’approfondir la connaissance des nombres étudiés, de renforcer la maîtrise du sens et de la pratique des opérations, de développer la rigueur et le goût du raisonnement.

Le socle :

Palier 1

Palier 2

Compétence 3 :Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologiqueL’élève est capable de :- écrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1 000 ;- calculer : addition, soustraction, multiplication ;- diviser par 2 et par 5 des nombres entiers inférieurs à 100 (dans le cas où le quotient exact est entier) ;

- restituer et utiliser les tables d’addition et de multiplication par 2, 3, 4 et 5 ;

- calculer mentalement en utilisant des additions, des soustractions et des multiplications simples ;

Compétence 3 :Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologiqueA) Les principaux éléments de mathématiquesL’élève est capable de :- écrire, nommer, comparer et utiliser les nombres entiers, les nombres décimaux (jusqu’au centième) et quelques fractions simples ;- restituer les tables d’addition et de multiplication de 2 à 9 ;

- utiliser les techniques opératoires des quatre opérations sur les nombres entiers et décimaux (pour la division, le diviseur est un nombre entier) ;

- calculer mentalement en utilisant les quatre opérations ;

- estimer l’ordre de grandeur d’un résultat ;

- utiliser une calculatrice ;

- résoudre des problèmes relevant des quatre opérations, de la proportionnalité, et faisant intervenir différents objets mathématiques : nombres, mesures, “règle de trois”, figures géométriques, schémas ;

- savoir organiser des informations numériques ou géométriques, justifier et apprécier la vraisemblance d’un résultat ;

4. FICHE DE SAVOIRS ISSUS DE LA RECHERCHE

 

Ressource 1 conçue par le groupe départemental en charge du domaine ciblé :

Sur le site de la DSDEN, dans le pavé de droite, cliquer sur le groupe Mathématiques ; dans la rubrique Ressources, cliquer sur le lien Culture scientifique 77.

Ou cliquer ici : http://cpdcs77.free.fr/

Accès à la fiche qui organise les compétences de calcul mental au cycle 2. Elle peut s’utiliser en remédiation ou comme moyen d’auto-évaluation : http://cpdcs77.free.fr/?page_id=104

Accès à la fiche qui organise les compétences de calcul mental au cycle 3. Elle peut s’utiliser en remédiation ou comme moyen d’auto-évaluation : http://cpdcs77.free.fr/?page_id=102

Ensemble de cartes à imprimer et découper pour travailler le calcul mental, jeu de memory sur les tables de multiplication, rallye calcul mental (ensemble de documents – compétences visées, règles, plateaux de jeu… – permettant la mise en place d’un "jeu de l’oie" calcul mental) : http://cpdcs77.free.fr/?page_id=132

Document synthèse calcul mental, grille d’évaluation calcul mental, progression calcul mental aux cycles 2 et 3 : http://cpdcs77.free.fr/?page_id=118

Ressource 2 conçue par le ministère :

Eduscol : ressources pour le premier degré.

Compétence : les principaux éléments de mathématiques

http://eduscol.education.fr/cid58979/les-principaux-elements-de-mathematiques.html

Ressource 3 proposant des liens avec un ouvrage, des sites, une conférence :

Des ouvrages :

Le calcul mental entre sens et technique, Denis BUTLEN, Presse Universitaire de Franche-Comté, 2007

Fort en calcul mental !, Christophe BOLSIUS, Scéren 2008

Le calcul mental au quotidien, cycle 2 et 3, François BOULE, Scéren 2008

Boite à outils pour l’entrainement au calcul mental (existe pour c2 et c3), Jean-François QUILFEN, RETZ (2011 et 2012)

Une conférence :

La conférence Nombres et calcul de Jean-François CHESNE (diaporama, document d’accompagnement) :

http://maths.ac-creteil.fr/spip.php?article15&lang=fr

Des sites :

Le site des CPD Culture Scientifique de Seine-et-Marne :

http://cpdcs77.free.fr/

Le site d’entraînement au calcul de la DSDEN Nord :

http://calculatice.ac-lille.fr/calculatice/

L’IREM de Grenoble est un lieu de réflexion sur l’enseignement des mathématiques ouvert gratuitement à tout enseignant du primaire, du secondaire et du supérieur, et à tout moment de l’année :

http://www-irem.ujf-grenoble.fr/spip/

Le kangourou des maths vous propose des défis, des activités dans le domaine des mathématiques. Il est à l’origine du concours kangourou qui réunit plus de 6 millions de jeunes dans le monde :

http://www.mathkang.org/default.html

TFM, site destiné aux formateurs, enseignants, étudiants et stagiaires, a pour objectif de leur donner accès aux contributions de chercheurs et de formateurs, enrichies d’exemples pertinents de séquences de classe :

http://www.uvp5.univ-paris5.fr/TFM/